#10 Grand place de Huy, 12, 4500

Céline Malisoux

Céline Malisoux a commencé la photographie en 2008. Elle commence son parcours par une formation de photographe à l’IATA de Namur, elle suit ensuite des cours aux Beaux-Arts de Bruxelles.

 

« Mon style photographique est très frontal, raconte Céline. De manière générale je travaille autour des bâtiments, j’aime la symétrie, le côté très carré qu’il est possible de faire ressortir via la photographie. En dehors de cela, j’aime travailler les côtés sombres de la vie. »

 

Quand ça tourne mal

 

Comme le dit Céline, les contes de fée ne finissent pas toujours bien. Dans cette série, le « Il était une fois » prend tout son sens de conjugaison imparfaite car c’est la réalité imparfaite qui est mise en avant…

 

« La réalité, la vie que nous vivons tous les jours, ce n’est pas ce que veut nous faire croire Disney avec les contes qu’il nous présente où tout est édulcoré. La réalité est brutale, froide, et surtout n’est pas continuellement rose. Tout ne se termine pas toujours bien et sans accros. Historiquement il faut aussi se rappeler que les contes de fées n’étaient pas spécialement des histoires qui finissaient bien mais plutôt dans lesquelles ont pouvait retrouver des éléments magiques et surnaturels. J’ai donc voulu de sortir de ce « beau » que nous raconte Disney et autres producteurs du même style pour laisser place à ce que la vie pourrait réserver à ces jolies princesses. »

© 2020 Au Fil des Vitrines / PAC de Huy