#9. Rue Griange,  Huy

Thierry Cayman

  • Instagram
Né à Bruxelles, d’une maman musicienne et d’un papa employé chez Belvision, il a grandi un pied à Tervuren, village natal paternel, l’autre à Léglise, contrée maternelle.
Bercé par les gammes aussi mélodieuses que rigoureuses, biberonné par les bandes dessinées offertes à profusion, Thierry a longtemps oscillé entre musique et dessin. L’un et l’autre nourrissent son imagination.
Tout naturellement, il endosse le costumed’auteur de bandes dessinées, assouvissant au passage deux autres passions, l’archéologie et le moyen-âge, dans des séries traitant du sujet.
Après une quinzaine d’albums, Thierry Cayman se distancie de la bande dessinée pour explorer d’autres médiums sur d’autres supports.
Installé à Marchin depuis 2011, c’est au coeur de son nouvel atelier qu’il amorce un virage pour s’ouvrir quasi exclusivement à l’illustration et à la peinture.