#3. Rue Neuve, 4, Huy

Jemmy Lamar

Après des débuts sur scène avec le cabaret Drag Attack, Jemmy Lamar (né Jimmy Beltrame) expose pour la première fois lors de la Biennale internationale de la photographie de Liège en 2012. Les œuvres de l'artiste écumeront ensuite de nombreux espaces d'exposition, de Liège à Paris.

En 2016, il s'envole notamment pour le village sénégalais de Nianing, où il enfile ses diverses « casquettes » au profit du projet Côte FM. L'occasion pour l'artiste de laisser une trace dans ce pays d'Afrique de l'Ouest puisqu'il y réalisera des fresques artistiques aux côtés d'artistes sénégalais.

« Mêlant dessin et encre de Chine, Jemmy Lamar met en lumière un monde polymorphe aux enjeux multiples. Il ne s'agit pas ici d'un art gratuit, décoratif et insignifiant : c'est un travail qui veut porter un témoignage de son temps et dont les personnages principaux pensent et vivent une existence vraie et souvent douloureuse. Humour et émotions se dégagent de ce bestiaire ou l'animal et l'humain sont intimement mêlés. Au gré d'une sélection d'encres envoûtantes, ce jeune artiste, autodidacte, pose un regard sur l'animalité et le rôle ambivalent de l'humanité, partagé entre la destruction de la planète et le sacrifice de tous les êtres vivants. » Lucien Rama, critique d'art international (Conseil National belge des Arts Plastiques)

© 2020 Au Fil des Vitrines / PAC de Huy